Australie, Conseils & Bons plans, Destinations

PARTIR UN AN EN AUSTRALIE : LES 13 ÉTAPES POUR BIEN PRÉPARER SON VOYAGE

Si comme nous, vous avez pensé partir à l’étranger pour vivre une aventure hors du commun ou passer une année sabbatique sous le soleil, vous vous demandez surement comment faire. Comment préparer son départ ? Combien ça va coûter ? Par où commencer ? Pas de panique tout va bien se passer, il faut simplement procéder par étape.

Vous trouverez dans cette article la liste de toutes les choses que j’ai pris en main pour organiser la plus belle expérience de ma vie ! Mes 13 conseils pour bien préparer son voyage, les 13 étapes clés. Je parlerai ici de mon voyage en Australie, mais ces conseils peuvent s’appliquer à d’autres destinations.

1. ÊTRE MUNI(E) D’UN PASSEPORT

Pour partir en Australie, vous devez être muni de votre passeport français. Si ce n’est pas le cas, (ou que votre passeport n’est plus valide) il faut que vous fassiez une pré-demande en ligne, toutes les informations sont ici. Prenez de l’avance pour faire votre demande car ça peut prendre du temps, surtout si vous la faites dans une grande ville juste avant les vacances d’été.

2. OBTENIR SON VISA

Une fois que vous êtes en possession de votre passeport, la deuxième étape clé c’est le visa. La majorité des voyageurs européens viennent en Australie grâce au Permis Vacances Travail (PVT) / Working Holiday Visa (WHV) numéro 417.

Ce visa est extrêmement facile à obtenir pour les français, il suffit de faire une demande en ligne ici (ce tutoriel peut vous aider), de payer $440 (environ 300€) et d’avoir $5000 (environ 3500€) sur son compte bancaire. Sur ce dernier point, soyez vigilant car il est possible d’être contrôlé à l’aéroport en arrivant en Australie. Ici aussi le traitement de la demande peut être long (de notre côté nous l’avons reçu en 10 minutes).

Le visa est valable 1 an (renouvelable une année supplémentaire en effectuant 88 jours de ferme), il vous permet de travailler sur le territoire, de voyager, et d’étudier (4 mois maximum). Attention toutefois, il est disponible uniquement pour les 18-30 ans.

Vous pouvez aussi venir par le biais d’un visa touriste ou d’un visa étudiant par exemple.

3. CONSULTER SON MÉDECIN

Avant de partir, il faut absolument prendre rdv avec votre médecin traitant pour voir si vos vaccins sont à jour et/ou si vous avez besoin d’avoir une ordonnance pour un traitement spécifique comme la pilule par exemple. Pour infos : les filles vous pouvez demandez une ordonnance d’un an pour cause de départ à l’étranger et partir avec vos 12 boîtes de pilules (n’oubliez pas de glisser l’ordonnance dans votre valise avec votre pilule au cas où la douane vous poserez des questions).

Si vous comptez voyager en Asie pendant votre année à l’étranger, parlez-en à votre médecin car il y a peut-être un vaccin à faire ou un traitement à prévoir.

Avant mon départ j’ai fait un check complet en allant chez le dentiste, l’ostéopathe, l’ophtalmologiste, etc. Je me suis sentie rassurée de partir avec aucun problème de santé, libre à vous de faire de même !

4. PRÉPARER SA VALISE

Quatrième étape et pas des moindres : la préparation de sa valise ! Si vous optez pour un PVT vous allez probablement vous déplacer souvent, la valise n’est donc vraiment pas idéale. Même si ça peut vous paraître un peu roots, le sac à dos est beaucoup plus pratique. Concernant les modèles, le Kajka de Fjällräven est l’un des meilleurs sur le marché, mais reste assez cher. Si votre budget est un peu plus serré, les modèles de Décathlon ne sont pas mal du tout. Petit conseil pour nous les filles des modèles femmes existent, plus adaptées à nos hanches, épaules, etc. Au niveau de la taille, 60/70L sont suffisant. En terme de kilos, il est déconseillé de porter plus de 20% de votre poids sur votre dos, je vous laisse faire le calcul !

Après l’achat de votre sac à dos, vous allez probablement vous dire « Mais comment toutes mes affaires vont rentrer là-dedans ? ».  Il faudra choisir ce qui est le plus important pour vous et surtout le plus pratique ! L’Australie est un pays très développé avec les mêmes choses que chez nous, donc ne vous chargez pas de trucs inutiles que vous pourrez acheter sur place. Par contre, il ne fait pas 35 degrés toute l’année donc prenez un peu de tout. Voici la liste du contenu de mon sac à dos (qui fait quand même 12 kilos !) :

  • Affaires de toilette
  • Vêtements : une jupe, un short, un jean, 2 robes, un pull, 7 tee-shirt, un K-Way, une doudoune (fine), une veste en jean, une serviette de bain (microfibre ça prend moins de place), une serviette de plage, 2 maillots de bain, des sous-vêtements, 2 paires de basket, une paire de sandales.
  • Quelques médicaments peuvent être utiles. Cependant, bon nombre d’entres eux en Australie s’achètent directement au supermarché donc ne prenez que l’essentiel. L’idéal c’est d’avoir : du doliprane, de la crème pour les contusions, du désinfectant, des pansements, du spray anti-moustiques, vos lentilles/lunettes de vue, et surtout de la crème solaire 50 car l’Australie est le pays qui détient le record de cancer de la peau…
  • Appareils électroniques : ordinateur, smartphone, appareil photo, disque dur, batterie portative, chargeurs et écouteurs. C’est lourd, mais nous avons fait le choix de tout emporter et je n’ai aucun regret, il faut simplement faire un peu attention pour éviter les vols. N’oubliez pas votre adaptateur, car l’Australie n’a pas les mêmes prises que nous !
  • Si vous comptez dormir en auberge de jeunesse comme la plupart des PVTistes, pensez à vous munir d’un petit cadenas pour fermer à clé vos affaires. Ça vous permettra d’éviter les mauvaises surprises.
  • Notre petit secret pour faire rentrer tout ça, c’est les sacs de compression. C’est hyper efficace car ça vous permet de réduire la taille de votre sac à dos de manière significative.

5. PRENDRE RDV AVEC SA BANQUE

Avant votre départ, pensez à prendre rdv avec votre banque française afin d’avertir votre banquier de votre départ mais aussi pour voir les possibilités d’utilisation de votre carte à l’étranger. En général ce n’est pas du tout avantageux d’utiliser une carte française en Australie, logique.

Une fois en Australie je vous conseille donc de vous rendre dans les banques les plus populaires : Westpac ou Commonwealth Bank. Nous sommes allés chez Westpac sans rdv, et en quelques minutes c’était fait. Tout est gratuit, pensez simplement à ouvrir un compte courant et une Superannuation. Lorsque vous travaillez en Australie, vous allez cotiser à un fond de retraite appelé Superannuation. Cette cotisation sera payée par votre employeur et généralement versée par trimestre. Vous pourrez à votre départ d’Australie récupérer une partie de ces cotisations (35% exactement).

Pour tous ceux qui veulent voyager ailleurs qu’en Australie, N26 est la solution. N26 c’est une banque en ligne allemande, 8 minutes suffisent pour vous inscrire, c’est rapide, sur, et ça permet pour 5,90€ par mois d’utiliser sa carte partout dans le monde sans frais. En plus c’est une black card, et vous la recevez chez vous en seulement une semaine.

Si vous souhaitez faire des transferts entre vos comptes, Transferwise va vous sauver. C’est un site en ligne sur, qui vous permet super rapidement de faire des transferts entre vos comptes avec le meilleur taux.

6. DEMANDER SON PERMIS INTERNATIONAL

Pour conduire en Australie votre permis français est valable. Cependant, vous devez obtenir une traduction de celui-ci, c’est ce qu’on appelle le permis de conduire international.

La démarche est simple et gratuite, elle se fait depuis la France. Vous devez envoyer votre dossier par courrier, la liste des documents nécessaires et toutes les infos sont disponibles ici. Les délais de traitement sont variables, le plus tôt sera le mieux !

7. SOUSCRIRE UNE ASSURANCE VOYAGE

Ne sautez pas ce point ! C’est hyper important de souscrire une assurance voyage même si ça paraît inutile et que ça coûte cher. Sans assurance voyage en Australie, vous allez payer $5000 pour un bras cassé ! Nous avons souscrit chez AVA Assurance, qui semblait être l’assurance plus avantageuse par sa couverture et son prix. Chapka est aussi très populaire.

Pour vous aider à choisir, retrouvez le comparatif des assurances voyage ici.

8. SAUVEGARDER SES PAPIERS

On n’y pense pas toujours et pourtant… enregistrer vos document importants (billets d’avion, passeport, carte d’identité, visa, permis français et australien, carte d’assurance, CV…) sur votre Cloud, une clé usb, votre boite mail ou un disque dur, pourra toujours servir !

9. ACHETER SES BILLETS D’AVION

Le projet se concrétise à l’achat des billets ! Inutile de demander l’aide d’une agence, grâce à GoogleFlight vous pourrez comparer les vols, les prix, mettre une alerte sur le trajet qui vous intéresse et obtenir le billet qui vous convient.

En vous arrêtant en Asie, vous payerez beaucoup moins cher votre billet. Nous avons payé 550€ tout compris notre aller à destination de Melbourne, en passant 3 semaines en Thaïlande sur le chemin. Nous n’avons pas pris de billet de retour, si vous connaissez déjà votre date de retour en France, prendre un aller-retour est parfois avantageux.

Avant de vous aider à choisir votre ville d’arrivée, il faut avoir en tête que l’Australie c’est immense ! En fonction de votre projet et de la période à laquelle vous voulez arriver, de nombreux choix s’offrent à vous. Sydney et Melbourne sont idéales pour trouver un emploi par exemple. A LIRE : Climat où et quand atterrir en Australie pour votre WHV?

10. PRÉVOIR SON BUDGET

Pour prévoir votre budget, vous devez déjà définir votre projet en Australie. A LIRE : Calculer son budget voyage en 7 étapes.

Si vous ne voulez pas vous retrouvez dans des situations complexes, ou vous priver de certaines choses, plus vous aurez d’argent, plus vous vous sentirez à l’aise de bouger, de changer de plan et de gérer les imprévus.

Il est imposé de partir avec un minimum de $5000 (environ 3500€) lors de votre demande de visa, mais prévoyez plus ! Vous avez déjà ces fameux 3500€ + 1340€ à prévoir (90€ de passeport, 300€ de visa, 400€ d’assurance voyage et au moins 550€ de billets) avant même de mettre les pieds en Australie.

Quel que soit votre projet, la vie en Australie (et spécifiquement dans les grandes villes) est beaucoup plus cher qu’en France. Les dépenses les plus importantes sont le logement, la nourriture et les transports.

Je suis partie avec 5000€ en pensant que je pourrais voyager un bon moment, mais l’argent part très très vite. A LIRE : 23 FAÇONS D’ÉCONOMISER BEAUCOUP D’ARGENT POUR VOYAGER. Ne stressez pas trop non plus avec l’argent car vous allez certainement travailler, et les salaires australiens sont vraiment intéressant !

11. S’INSCRIRE SUR ARIANE

S’inscrire sur Ariane vous permet de vous signaler gratuitement auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Vous recevrez des recommandations de sécurité par email sur la situation du pays dans lequel vous voyagez, vous serez contactez en cas de crise dans votre pays de destination et la personne référente que vous aurez désignée pourra être prévenue en cas de besoin. Ça prend quelques minutes et c’est important­­­, ne l’oubliez pas !

12. SOUSCRIRE UN ABONNEMENT TÉLÉPHONIQUE

Si vous voulez conserver votre numéro français il est préférable de souscrire le forfait le plus bas que vous puissiez trouver (2€ par mois chez Free par exemple), plutôt que de continuer à payer pour rien.

Avant de faire vos démarches pour obtenir un forfait téléphonique australien, si vous êtes chez Free vous pouvez continuer à utiliser votre forfait ! En effet, votre forfait continue de fonctionner jusqu’à 3 mois dans certains pays étrangers, et l’Australie en fait partie.

Une fois ces 3 mois écoulés, vous pouvez soit acheter des cartes prépayées ou obtenir un abonnement annuel chez un opérateur Australien (les meilleurs étant Telstra  et Optus). En tout cas préparez-vous, les forfaits ici sont beaucoup plus chers qu’en France et ont beaucoup moins de data !

13. FAIRE SA DEMANDE DE TAX FILE NUMBER (TFN)

Le TFN est un numéro unique et personnel qui vous permet d’être enregistré auprès des impôts en Australie. Il doit être transmis à votre employeur, il est donc obligatoire pour trouver un travail. Il est gratuit, se demande en ligne ici (ce tutoriel peut vous aider) et doit être effectué depuis l’Australie. Il peut mettre jusqu’à 28 jours à arriver, par voie postale. Le mieux est de donner l’adresse du lieu où vous séjournez. Si vous ne recevez pas le courrier et/ou que vous avez besoin de votre TFN urgemment, vous pouvez les contacter par téléphone au 13 28 61.

J’espère que cet article vous aura aidé ! Il y a quelques mois j’étais à votre place, et quand j’ai voulu préparer mon départ je me suis retrouvée face à des centaines d’articles que j’ai dû découper, lister, comparer, avant d’avoir l’information que je cherchais. J’ai repris le cheminement de mes démarches avec ces 13 étapes clés.

Si vous avez des questions ou des conseils supplémentaires n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux 🙂

Cliquez ici pour découvrir tous nos conseils & bons plans voyage.

Essayez aussi

1 commentaire

  • Audrey

    Petite précision pour la banque française : si moins de 25 ans et chez le Crédit Agricole, la carte mastercard MozaÏc permet de faire des retraits à l’étranger gratuitement (testé et approuvé au Japon notamment) !

    29 mai 2018 at 18 h 42 min Reply
  • Leave a Reply

    13 + 10 =